À la recherche de la vie privée

  • Gardez en tête cette règle simple : sauf exception, si un service nécessitant une infrastructure est gratuit, c’est que vous êtes le produit.
  • Comme dit ci-dessus, point le plus important : restez au courant et informé. Continuez à utiliser vos services et vos outils : Google, Facebook, Gmail, Instagram, etc.. Mais soyez conscient de ce que vous leur donnez. Utilisez ces services de manière intelligente et réfléchie. Gardez en tête qu’ils connaissent bien plus de vous que ce que vous imaginez.
  • Choisissez ce que vous utilisez, ce que vous publiez, ce que vous cédez. Faites comme si tout ce que vous partagiez en ligne ne vous appartenait plus.
  • Utilisez des mots de passe forts
  • Utilisez des services qui respectent explicitement votre vie privée. Ces services sont généralement payants bien que certains offrent aujourd’hui des versions gratuites limitées en fonctionnalité. Il faut bien qu’ils se financent quelque part s’ils ne peuvent pas le faire sur vos données. Un bon exemple est d’utiliser ProtonMail à la place de Gmail ou encore DuckDuckGo à la place de Google. L’ensemble des services que vous utilisez dispose d’une alternative qui respecte vos données. À vous de décider si le coût pratique et économique en vaut la chandelle.
  • Préférez utiliser l’enregistrement via email/mot de passe plutôt que le login avec Facebook/Instagram/Twitter bien que cela soit plus pénible. En utilisant ces services, vous entrez prisonnier dans un écosystème et si un jour vous décidez d’en sortir en quittant Facebook ou Instagram, cela sera une complication supplémentaire qui vous incitera à ne pas le faire. En règle générale, lorsqu’on entre dans un écosystème, il devient très difficile d’en sortir. Et les sociétés le savent bien.
  • Utilisez un navigateur web qui respecte vos données : Firefox plutôt que Google Chrome. Safari et Microsoft Edge sont également des choix respectables.
  • Utilisez un VPN lorsque vous utilisez des réseaux WiFi publiques. Particulièrement lorsque vous vous connectez à des services critiques : banque, télétravail, etc.. Ces services permettent de crypter les données qui circulent entre votre ordinateur et le fournisseur du VPN. Point critique : Attention au choix de votre VPN. Un VPN c’est de grosses infrastructures. Un VPN ne peut malheureusement pas être gratuit ou alors c’est qu’il exploite vos données. Et là le VPN perd tout son intérêt.
  • Changez les DNS de votre ordinateur ou de votre routeur WiFi par des DNS qui respecte votre vie privée. Un DNS est comme un annuaire téléphonique géant qui associe l’adresse d’un site web et son nom. Derrière le nom d’un site web (« google.fr ») se cache une adresse IP (« 216.58.215.35 »). C’est grâce au DNS que vous pouvez accéder à Google en tapant « google.fr » et non « 216.58.215.35 ». Vous remarquerez ainsi que le DNS dispose de la liste de l’ensemble des sites que vous avez visités. Évitez par contre de les remplacer comme beaucoup par les DNS de Google…
  • Au lieu de cliquer machinalement sur « J’accepte tous les cookies » chaque fois que vous visitez un nouveau site, préférez accepter uniquement les cookies requis.

--

--

🇨🇭Cybersecurity student. DJ & Musician. Interested about too much things. Improving every minute.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Valentin Quelquejay

Valentin Quelquejay

🇨🇭Cybersecurity student. DJ & Musician. Interested about too much things. Improving every minute.